Comment avec le ginseng et sans dopage :

1 - FACILEMENT AUGMENTER SA REACTIVITE

2 - RAPIDEMENT RENFORCER SON ENDURANCE

3 - AMELIORER ENSUITE SES PERFORMANCES

sport ginsengDepuis des millénaires en Chine, au Japon et en Corée, le ginseng est utilisé pour ses étonnantes propriétés d’accroissement de la résistance physique.

Il y a moins de 100 ans que la science occidentale a reconnu  les puissantes propriétés adaptogènes de ce « tonique » naturel.

Cette caractéristique adaptogène signifie que le ginseng améliore grandement les réactions de l’organisme face à toute agression et stress, quelle qu’en soit l’origine : physique ou mentale !

Ainsi le ginseng contribue à la prévention de l’apparition de maladies infectieuses, à réduire les états de fatigue, à rendre optimales les performances physiques et intellectuelles ...

 

consommation PAR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

En 2007, 5,3% des boxeurs consommaient du ginseng pour accroître leur résistance physique.

En 2007, 1,8% de joueurs de football consommaient du ginseng à cause de ses propriétés stimulantes pour améliorer leurs performances.

En 2007, 4% des joueurs de football américain consommaient du ginseng.

Une étude réalisée sur des marathoniens des années 40 constate que 12,9% des coureurs de fond qui terminaient le marathon consommaient du ginseng.

Ce que le Ginseng peut vous apporter dans votre pratique sportive :

 

Les 2 types d’efforts dans le sport

On sait qu’il existe 2 types d’efforts correspondants à 2 types de sports :

1- Dans le 1er type de sports

Tels les sprints, la consommation d’oxygène n’est pas le critère déterminant de la performance. Ces sports de courte intensité font principalement appel à des qualités de détente, de concentration, d’adresse, de réactivité et d’explosivité, pratiquement sans faire appel à la respiration. Ces sports sont donc dits anaérobiques.

L’amélioration des performances dans ce type de sport passe par une diminution des temps de réaction et un accroissement des capacités de concentration.

Dans ce type de sports, l'amélioration des performances psychomotrices dus au ginseng a été prouvée.

Elle est toute aussi importante dans des sports faisant appel aussi à l’adresse comme le tennis, le golf, le basket ball, le handball, le football, le tir…

2- les sports de 2eme type

Telles les courses de fond, nécessitent des consommations maximales d’oxygène sur une longue durée. Ces sports sont donc dits aérobiques.

Il a été montré que le niveau de performance dans ces sports d’endurance est fonction d’un coefficient personnel de l’athlète, appelé VO2 Max.

Le VO2 Max mesure la capacité de consommation de l’oxygène (symbole chimique O2) par le corps de l’athlète pour produire un effort continu. Il est donc très intéressant pour un pratiquant de sports d’endurance d’augmenter son VO2 Max.

L’athlète pourra ainsi effectuer un effort plus soutenu, en particulier lors de ses entraînements. En conséquence, s’enclenche ce qui est dénommé le « Cercle Vertueux de la Performance » :

La capacité de résistance accrue permet des entraînements plus longs et plus intensifs, lesquels génèrent en retour une amélioration des performances en compétition.

 

Sport et Ginseng : les debuts

Tout d’abord, il faut savoir que le ginseng n’est pas considéré comme un produit dopant.

En effet, le ginseng n’est  inscrit sur aucune des listes de spécialités pharmaceutiques interdites dans les compétitions sportives.

Comme souvent, en premier, ce sont les militaires qui ont cherché à tirer parti de ces recherches scientifiques sur les effets du ginseng sur les performances. Le but des études entreprises était l’amélioration des capacités physiques des soldats.

Ce sont les russes qui étudièrent en premier sur des soldats les effets du ginseng sur les performances physiques. Le Professeur Brekhman, de l’Institut de Vladivostok en Sibérie, constata que la prise de ginseng une heure et demie avant une course à pied sur 3000 m entraînait une amélioration notable des performances.

Ainsi un groupe de soldats qui avait pris du ginseng gagnait avec un  écart de temps moyen de 1 minute sur un autre groupe-témoin sans prise de ginseng.

Ce gain de performance du au ginseng était largement significatif.

Plus important encore, ces soldats courraient non seulement plus vite avec le ginseng, mais ils récupéraient plus vite encore !

 

on constatE avec le ginseng :

1- Un renforcement du systEme immunitaire

La pratique intensive du sport induit une moindre résistance de l’organisme aux infections et aux maladies. En effet, le corps est amené jusqu’à ses limites et offre moins de résistance aux agressions microbiennes et virales. Ainsi, l’effort physique entraîne chez l’athlète une fragilisation de son système immunitaire.

Or le ginseng permet le renforcement du système immunitaire. La prise de ginseng permet donc à l’athlète de diminuer l'occurence de survenue de maladies infectieuses, susceptibles de perturber ses programmes d’entraînement et diminuer ses performances en compétition.

2 - une augmentation de la concentration et de la rEactivitE

Des études ont montré que le ginseng augmentait les facultés de concentration d’attention et de mémorisation. En même temps, il était mesuré une diminution des temps de réaction.

Or c'est justement cette réactivité qui, souvent, départage les meilleurs sportifs de haut niveau dans la pratique de sports comme la boxe, le judo et les sports de combat.

Ces mêmes facultés sont également décisives dans les sports d’équipe comme le football, le basket ou le handball ou dans des sports comme le tennis, le squash ou le badminton.

3 - une amElioration de la rEcupEration musculaire

L’exercice physique répété peut entraîner des dommages musculaires préjudiciables à la pratique sportive.

Il est donc essentiel de prévenir ces dommages musculaires en assurant une récupération optimale après l’effort. Le ginseng atténue le stress oxydatif consécutif à l’effort.

Il permet donc des reprises d’entraînement plus rapides. Ce qui ne peut qu’améliorer la capacité de résistance, donc le niveau ultérieur de performance.

 

Autres Etudes sur les effets du ginseng

D’autres études sur des athlètes de haut niveau pratiquant des sports d’endurance furent faites en 1993 par Van Schepdael et en Suisse par le Dr Forgo.

Elles montrèrent que le ginseng améliorait de manière notable la consommation d’oxygène par ces sportifs tout en diminuant la production d’acide lactique dans les muscles soumis à un effort prolongé.

On sait que l’acide lactique est le résultat de la fatigue musculaire en cas d’effort physique intense. C’est l’acide lactique qui est responsable des crampes, contractions et autres douleurs physiques lors d’épreuves de haute intensité prolongée. Ainsi l’acide lactique limite la performance.

La prise de ginseng entraîne une  diminution de la production d’acide lactique et favorise ainsi la performance lors des efforts physiques intenses.

En Allemagne, des recherches du Professeur Ruckaert ont montré sur de nombreux sportifs une très nette amélioration du rythme cardiaque en liaison avec l’amélioration du VO2 Max du à la prise de ginseng.

Cette baisse du rythme cardiaque permet donc la prolongation d’un effort physique mais elle permet également  de réduire le temps de récupération entre 2 épreuves.





 

acheter ginseng


Les articles de ce site ne remplace en aucun cas un avis médical indispensable dans
l’établissement d’un diagnostic et dans l’appréciation de la gravité d’une pathologie.
BL E-COM © 2011- tous droits réservés | Photos illustratives | Mentions Legales | CGV

copyright ginseng rouge